NEESC-Ressources

Conseils pour la recherche d’emploi

Consultez notre Centre de ressources en libre-service pour obtenir plus de fiches-conseils et d’autres outils et ressources pour vous aider dans votre recherche d’emploi.

Il peut être tentant de répondre au téléphone cellulaire en conduisant, surtout si vous êtes activement à la recherche d’un emploi et impatient de parler avec un employeur.

Laissez-le aller vers la messagerie vocale. Un employeur peut avoir quelques questions de présélection et vous devrez rester concentré pour avoir une chance lors de cette entrevue.

Beaucoup de professionnels formés à l’étranger font face à des obstacles pour trouver un emploi parce qu’ils n’ont pas d’« expérience au Canada ».

En voici quelques raisons:

  • les compétences linguistiques et de communication;
  • la connaissances des normes canadiennes;
  • la capacité de s’intégrer dans la culture du milieu de travail canadien;
  • la « façon de faire les choses au Canada ».

Surmontez ces obstacles en acquérant de l’expérience au Canada:

  • Apprenez autant que vous le pouvez sur un emploi que vous voulez en demandant à quelqu’un qui travaille dans ce domaine.
  • Chaque secteur d’activité au Canada utilise ses propres terminologies (comme exemple le secteur ‘business’). Si vous vous intéressez à un secteur spécifique qui pourrait avoir sa propre terminologie ou ‘jargon’, ce serait à votre avantage d’apprendre les terminologies dans l’industrie que vous souhaitez travailler. Il serait bon d’aller à la bibliothèque et dans Internet pour apprendre le jargon que votre industrie utilise.
  • Créez un CV en anglais.
  • Les meilleurs moyens de s’informer sur les emplois sont de faire du réseautage et des visites impromptues. Le « réseautage » est un mot pour apprendre à connaître les gens de l’industrie. Une « visite impromptue » est lorsque vous allez dans une entreprise qui n’annonce aucun emploi, pour lui demander si elle embauche.
  • Recherchez des emplois qui sont liés au travail que vous savez faire. Une fois que vous travaillez pour une entreprise, vous aurez une meilleure chance de connaître et d’obtenir l’emploi que vous voulez vraiment.
  • Grâce au volontariat, vous serez en mesure de prouver vos compétences à un employeur canadien, d’en apprendre davantage sur le marché du travail canadien, d’acquérir de l’« expérience au Canada » et de construire votre réseau.
  • Avant une entrevue, apprenez autant que vous le pouvez sur l’entreprise et le travail. Vous être les experts sur vous-mêmes alors, n’hésitez pas de présenter vos compétences reliés au domaine ou l’emploi.
Pratiquez vos techniques d’entrevue!

  • Préparez-vous en vous exerçant à répondre aux questions d’entrevue fréquemment posées telles que « Quelles sont vos forces? ».
  • Fournissez une force qui a trait à une compétence ou à une expérience figurant sur l’offre d’emploi. Vous pouvez également parler d’une « compétence personnelle ». Par exemple, si vous travaillez bien avec les gens.
Que signifie l’IMT pour les professionnels formés à l’étranger?

L’Information sur le marché du travail peut vous aider comme suit:

  • trouver les emplois qui sont en demande;
  • comprendre les perspectives d’emploi dans différentes professions et industries;
  • trouver des informations sur la façon de retourner dans votre domaine;
  • apprendre comment postuler un emploi et où s’adresser pour ce faire;
  • faire un choix de carrière en comprenant ce qui est nécessaire pour diverses possibilités d’emploi.

L’Information sur le marché du travail propose divers renseignements sur les carrières, les professions et l’apprentissage. Lorsque nous parlons du marché du travail, nous renvoyons à toutes les personnes qui sont capables de travailler en fonction du nombre d’emplois disponibles dans un domaine particulier et de tous les emplois qui sont disponibles dans ce domaine. Elle comprend des informations telles que les descriptions de postes, les tendances de l’industrie, les ensembles de compétences requises pour le marché du travail, les salaires et les conditions de travail, les normes et les qualifications, les débouchés et les taux de chômage, les programmes relatifs au marché du travail et les règlements sur le travail.

Qui d’autre utilise l’IMT?

  • Les employeurs: pour repérer et localiser les employés potentiels et s’assurer que les taux de salaire et les conditions de travail sont concurrentiels.
  • Les gouvernements: pour comprendre les tendances du marché du travail et de l’économie et y répondre efficacement.

Où peut-on trouver l’Information sur le marché du travail pour la Colombie-Britannique?

Il est important d’avoir un service de messagerie vocale ou un répondeur où un employeur peut laisser un message.

Lorsque vous cherchez un emploi, la messagerie vocale est un outil important. Que vous utilisiez un téléphone cellulaire ou un numéro de téléphone à la maison sur votre curriculum vitæ, vous ne serez pas toujours disponible pour répondre au téléphone, il est donc important d’avoir un service de messagerie vocale ou un répondeur où un employeur peut laisser un message.

Soyez prêt à répondre à des questions telles que « Que savez-vous sur notre société? » et « Pourquoi voulez-vous travailler ici? »

En savoir le plus possible sur les performances passées et les plans futurs de l’entreprise n’impressionnera pas seulement l’employeur, mais cela vous fournira l’occasion de parler de la manière dont vos compétences et votre expérience peuvent être mises à profit.

Faites vos recherches. Si vous êtes un nouvel arrivant au Canada, vous voudrez savoir quels types de curriculum vitæ sont utilisés sur le marché du travail local.

  • L’information qui ne doit pas figurer sur un CV: votre âge, votre état matrimonial, votre appartenance religieuse (sauf si elle est liée à l’emploi que vous postulez), votre numéro d’assurance sociale ou votre photo
Ce n’est pas toujours ce que vous savez mais qui vous connaissez. TOUT LE MONDE que vous connaissez fait partie de votre réseau, y compris les amis, la famille, les professeurs, les instructeurs et les entraîneurs.

  • Chaque personne avec laquelle vous établissez un lien a accès à d’autres pistes d’emploi possibles.
  • Les sites de réseautage social tels que Facebook, LinkedIn et d’autres peuvent être utilisés comme des outils de réseautage utiles.
  • N’oubliez pas d’utiliser les paramètres de confidentialité et assurez-vous que vous partagez seulement de l’information pertinente à votre recherche d’emploi.
Saviez-vous que de nombreux employeurs ces jours-ci recherchent des candidats sur Google avant de prendre une décision d’embauche? Facebook n’est pas seulement un outil de recherche d’emploi. C’est aussi quelque chose que les recruteurs et les gestionnaires d’embauche utilisent pour déterminer si les candidats se qualifient ou non pour un poste. C’est pourquoi il y a certains points à prendre en considération lorsque vous utilisez les sites de médias sociaux.

  • Affichage du contenu inapproprié
    Affichage de photos inappropriées: Le danger pour le demandeur d’emploi est que vous ne voulez pas qu’un gestionnaire d’embauche voie certaines images.
  • Être trop revendicateur dans vos points de vue
    Vos points de vue pourrait être un autre signal d’alerte pour les gestionnaires d’embauche. Bien que vous ayez droit à vos opinions, si vous êtes trop revendicateur et trop scandaleux dans vos commentaires, cela peut effrayer certains employeurs qui ne sont pas d’accord avec vos points de vue.
  • Évitez les débats politiques bruyants en ligne ou d’afficher des attaques virulentes sur d’autres personnes. Si vous vous exprimez avec force, êtes intransigeant ou méchant en ligne, on suppose que vous vous exprimerez avec force et serez intransigeant dans le lieu de travail aussi.
  • Le partage à outrance
    Ces jours-ci, beaucoup d’information supplémentaires sur vous se trouve via les médias sociaux. C’est important d’être conscient de votre présence personnelle sur les diverses intermédiaires des médias sociaux et de garder un aperçu professionnel dans ces milieux. Même si votre superviseur n’est pas directement lié à vos comptes médias sociaux, c’est facile à d’autres de partager des informations que vous avez choisi de partager. Alors, assurez-vous d’être conscient de votre présence dans les médias sociaux.
  • Une façon à pratiquer des bonnes éthiques via les médias sociaux est, avant d’afficher quelque chose sur les médias sociaux, essayez d’imaginer que vos conversations sur les médias sociaux seront consultées par des employeurs éventuels et agissez en conséquence.
  • De plus, faites preuve de bon jugement, et ne publiez pas quelque chose que vous pourriez regretter plus tard.
Un mentorat renvoie à la relation entre une personne expérimentée (professionnel local, comptable, ingénieur, technologue de l’information, professionnel des soins de santé, etc.) qui a travaillé dans le milieu de travail canadien pour une période minimale de trois ans, et à une personne moins expérimentée (particulier formé à l’étranger) qui a fait des études/acquis de l’expérience dans son pays d’origine, mais qui manque d’expérience au Canada.

Si vous êtes un particulier formé à l’étranger qui lutte pour s’intégrer dans le marché du travail canadien, vous voudrez peut-être envisager de trouver un mentor qui peut vous fournir des orientations et des conseils sur les meilleures pratiques pour intégrer le marché du travail canadien.  Que peut fair un mentor pour vous? Ils peuvent vous aider à:

  • améliorer vos compétences professionnelles en anglais et en communication en milieu de travail;
  • apprendre à vous intégrer dans la culture en milieu de travail canadien;
  • définir de meilleurs objectifs en vous aidant à mieux découvrir ce que vous voulez vraiment, en utilisant vos propres principes, exigences et rêves comme point de départ;
  • atteindre vos objectifs plus rapidement en vous offrant une structure fiable de soutien et des stratégies novatrices pour atteindre l’objectif;
  • apporter des changements importants axés sur des domaines tels que les affaires, la carrière et la qualité de vie;
  • prendre de l’avance professionnellement en utilisant des stratégies de progression de carrière, des méthodes de renforcement de la réputation et des tactiques de développement des affaires;
  • prendre de meilleures décisions;
  • demander à quelqu’un de collaborer avec vous.

Comment pouvez-vous commencer? Contactez le Workplace Connections Mentoring Program chez MOSAIC pour entrer en contact avec un mentor bénévole.

Si vous voyez une offre d’emploi qui vous intéresse et correspond de près à vos compétences et à votre expérience, présentez une demande immédiatement au lieu d’attendre juste avant l’échéance.
Saluez la réceptionniste de la même manière que vous le feriez pour l’intervieweur. On peut inviter la réceptionniste à émettre des commentaires à votre sujet dans le cadre de la procédure d’entrevue.
Il existe de nombreuses façons de trouver un emploi. Vous trouverez ci-dessous une liste de quelques-unes qui peuvent vous aider à trouver le bon emploi correspondant à vos compétences et à votre expérience:

  • les sites Internet de recherche d’emploi;
  • faire savoir à votre réseau que vous cherchez un emploi, y compris aux amis et à la famille;
  • rechercher le type de société pour laquelle vous aimeriez travailler, puis vérifier son site Web pour voir s’il y a des possibilités d’emploi;
  • la sollicitation à froid – téléphoner à une entreprise pour lui demander si elle embauche;
  • mener des entrevues d’information avec le personnel clé dans une entreprise;
  • déposer votre curriculum vitæ dans des entreprises qui recrutent du personnel avec des compétences et une expérience similaires à la vôtre.
Lorsque vous essayez de construire votre réseau, soyez persévérant mais conscient du fait que les gens ont beaucoup d’autres priorités.

  • Restez en contact avec votre réseau régulièrement, pas seulement quand vous êtes à la recherche d’un emploi.
  • Soyez patient. Le réseautage ne fournit pas toujours des résultats immédiats.
Une attitude positive se partage et crée un atmosphère positive au lieu de travail ainsi que dans votre vie personnelle. Une attitude positive augmente vos chances de TROUVER un emploi. Les employeurs préfèrent généralement embaucher des personnes qui se présentent avec une attitude positive puisqu’ils associent cela à une meilleure performance. Un auteur inconnu a dit un jour « N’embauchez pas la personne qui est la plus qualifiée…embauchez la personne qui a la meilleure attitude et vous pourrez lui apprendre à faire quoi que ce soit ».
Une première impression positive peut contribuer à une entrevue réussie.

  • Lorsque vous allez à une entrevue, prenez soin de votre apparence. Portez des vêtements simples, des chaussures polies et un minimum d’accessoires.
  • Une poignée de main ferme témoigne de la confiance. Pratiquez et demandez des commentaires pour faire les choses correctement.
  • Le saviez-vous? Certaines personnes ont des allergies aux odeurs et aux parfums qui peuvent provoquer des symptômes tels que des maux de tête et des difficultés respiratoires. Si vous allez à une entrevue, vous pouvez décider de ne pas porter de parfum ou d’eau de Cologne.
Un curriculum vitæ standard devrait compter une ou deux pages. Si vous utilisez un curriculum vitæ de deux pages, la deuxième page devrait avoir plus que quelques lignes d’informations.
Joignez ensemble l’offre d’emploi, la lettre d’accompagnement et le CV, puis déposez-les dans un classeur ou une chemise. Vous devrez peut-être vous y référer lorsqu’un employeur appelle.

  • Ayez un crayon et un bloc-notes à portée de main pour écrire l’information qu’un employeur fournit lors de l’appel pour fixer une entrevue.
  • Lorsque vous cherchez un emploi, il est important de vérifier votre courrier électronique et votre messagerie vocale régulièrement, au moins deux fois par jour.
  • Faites un suivi immédiatement auprès d’un employeur. Soyez aussi souple que possible pour fixer des entrevues pour montrer à l’employeur que vous voulez vraiment le travail.
Lors de l’embauche, les employeurs recherchent habituellement le meilleur candidat pour combler le poste.

Quelques-uns des éléments majeurs à prendre en compte sont les suivants:

  • une tenue vestimentaire appropriée au poste, c’est-à-dire, une image professionnelle;
  • l’éducation/les connaissances reliées à l’emploi;
  • une expérience dans le domaine;
  • de bonnes aptitudes en pensée critique;
  • de l’énergie;
  • la stabilité et la fiabilité;
  • la capacité de gérer le changement, de le prôner et de l’utiliser pour la croissance;
  • voir les obstacles comme des défis plutôt que des problèmes;
  • l’esprit d’équipe;
  • la passion pour ce que vous faites et l’avantage que cela procure aux autres;
  • l’accord avec les objectifs des organisations et l’alignement sur ceux-cis;
  • de bonnes aptitudes en communication orale/écrite;
  • l’esprit d’initiative;
  • la sincérité;
  • la capacité de s’adapter, d’improviser et de surmonter les obstacles (agressivité appropriée).
C’est important qu’un employeur potentiel puisse facilement vous rejoindre alors, assurez-vous que votre numéro de téléphone est bien visible et facile à trouver. Inscrivez vos numéros de téléphone (cellulaire et de téléphone à la maison) sur votre curriculum vitæ.

  • Assurez-vous que la réponse sur votre messagerie vocale est professionnelle, bien enregistrée, grammaticalement correcte, facile à comprendre et en anglais.
Votre travail n’est pas terminé lorsque l’entrevue prend fin. Le suivi peut vous donner un avantage supplémentaire par rapport aux autres candidats.

  • Demandez la carte de visite de l’intervieweur. Cela fournira l’orthographe correcte du nom de la personne et de ses coordonnées.
  • Rédigez un mot de remerciement individuel dans les deux jours suivant de votre entrevue en indiquant votre intérêt continu pour le poste et un bref commentaire expliquant pourquoi vous êtes la meilleure personne pour celui-ci.
  • Même si les mots de remerciement sont maintenant acceptables par courriel en raison d’un recours accru à la technologie au cours de la procédure d’embauche, de nombreux employeurs sont toujours impressionnés par une note manuscrite et certains employeurs préfèrent cette forme par rapport à la version électronique.
La vérification linguistique et la structure de votre curriculum vitae est très importante lorsque vous cherchez un emploi. Ce document vous représente sur le marché du travail et une erreur d’inattention peut éliminer vos chances à une entrevue. Vérifiez votre curriculum vitæ à plusieurs reprises pour vous assurer de la bonne ponctuation, bon choix d’orthographe ainsi que la bonne composition du document. Avant de l’envoyer à un employeur, demandez à un ami qui possède de bonnes compétences en anglais d’effectuer une révision linguistique de votre curriculum vitae.
Appelez vos références. Il est préférable de les contacter avant de vous rendre à une entrevue.

  • Informez vos références au sujet de l’emploi que vous avez postulé, et si possible, fournissez-leur une copie de l’offre d’emploi.
Utilisez une adresse électronique d’apparence professionnelle. Une version de votre nom fonctionne très bien. Vous voulez projeter une image professionnelle à tout employeur éventuel.

Si vous avez une adresse électronique qui est bizarre ou amusante, utilisez-la pour vos courriels personnels et créez un compte de courriel spécial pour la recherche d’emploi. Vous pouvez configurer une adresse électronique via Gmail, Hotmail ou Yahoo, par exemple.

Travaillez dur: Concentrez-vous sur votre travail et donnez à votre employeur le temps pour lequel vous êtes payé. Quand il s’agit de prendre des décisions en matière de mise à pied et que la société doit choisir, les employés les plus productifs pourront garder leur emploi.   Soyez à l’heure: La ponctualité est un élément très important avec votre emploi. Il y a certainement des imprévus dans la vie, qui se communiquent facilement avec un gérant. Cependant, les employés qui ne sont pas ponctuels : toujours en retard, ne sont pas conscient des heures de diner, prennent plusieurs journées de congé (maladie) ou démontrent une habitude de toujours quitter tôt du travail représentent un employé que ne se soucie pas de son emploi. Un gérant ne va pas apprécier ceci. Soyez un joueur d’équipe: Les employés qui ne s’entendent pas bien avec les autres, qui parlent contre les autres travailleurs ou qui ne sont pas prêts à offrir leur aide ne vont pas être appréciés par leurs collègues. Soyez flexible: La flexibilité peut être un élément clé pour rester en poste. Lorsque la société a besoin que quelqu’un change de quart de travail, travaille pendant les fins de semaine, fasse quelques heures supplémentaires ou travaille selon un horaire différent, pensez à faire du bénévolat, si votre horaire personnel le permet. Offrez votre aide: Une des meilleures façons d’obtenir (ou de conserver) la sécurité d’emploi est de faire du bénévolat pour de nouvelles initiatives, d’offrir votre aide dans le cadre de projets et d’accepter plus de responsabilités. Soyez accessible:  Saluez tout le monde le matin et sortez dîner avec l’équipe de temps en temps. Gardez vos pensées pour vous: Même si vous n’aimez pas votre travail, gardez cela pour vous et votre famille ou des amis proches. Ne le dites pas au monde entier parce que la mauvaise personne va probablement en entendre parler et cela peut vous coûter votre emploi. Soyez positif: La négativité est contagieuse, mais il en est ainsi d’une attitude positive. Plus vous restez positif, même si vous êtes dans une situation difficile, mieux vous serez en mesure de la gérer. Même s’il ne s’agit pas de votre emploi préféré, il est préférable de le garder jusqu’à ce que vous trouviez un nouveau poste. Votre rendement dans n’importe quel travail peut avoir un effet sur vos possibilités d’emploi futures. Chaque emploi peut se présenter comme une référence pour un futur emploi. Soyez conscient de ceci et n’abusez pas la possibilité d’avoir un employeur qui pourrait, par la suite, bien parler de vous quand vous arriverai à votre emploi idéal.  Soyez reconnaissant: Remerciez les personnes qui vous ont aidé et exprimez votre gratitude pour l’aide, les commentaires et les conseils que l’on vous fournit.